samedi 12 octobre 2013

UN ENFANT = UN ARBRE GENEALOGIQUE

Pour grandir, un enfant a besoin de savoir d'où il vient . Autrement dit, pour se former, il a besoin d'être informé .
C'est à partir des informations qu'il reçoit, que l'enfant peut émerger de l'indifférencié où il n'y a ni haut ni bas, ni avant ni après, ni moi ni toi, pour aller lui-même .
 
Informons donc l'enfant sur son histoire familiale, sa géographie sociale ; donnons-lui une place claire dans sa lignée et ne pensons surtout pas qu'il soit suffisant "qu'il perçoive quelque chose" de son inscription dans cette lignée . Il faut, de plus QU'UNE PAROLE SOIT PRONONCEE ........
 
 
Parole-semence, qui fera de lui l'héritier humain d'une lignée humaine et donnera du sens à son histoire .




L'ARBRE GENEALOGIQUE EST UN OUTIL MERVEILLEUX


Représentation symbolique incomparable, l'arbre généalogique offre des ressources susceptibles de répondre à un très grand nombre de situations pour peu que l'on s'autorise les images inédites que suggèrent certaines histoires .Cependant, la confiance que nous insuffle cette richesse du matériau ne doit pas nous faire perdre de vue les nombreux pièges qui attendent les rédacteurs lors de l'élaboration - et c'est bien le mot - qui précède et accompagne toute représentation généalogique .



L'ARBRE GENEALOGIQUE C'EST QUOI ?



La représentation de la généalogie par un arbre repose sur la configuration tronc/branches, avec l'idée d'une ramification qui part du sujet en direction soit de ses descendants : c'est le cas pour la généalogie des fondateurs de dynasties, soit de ses ascendants : c'est le cas pour la généalogie d'un enfant, le point de vue qui nous intéresse ici .

Tout comme l'arbre de la haie ou du jardin, c'est sur cette structure de base très simple que va se développer, impulsée par l'invisible mémoire et modifiée par l'inventive réponse aux aléas de la vie, la forme particulière de chaque arbre généalogique .



QUAND FAIRE UN ARBRE AVEC UN ENFANT ?



Lorsqu'un très jeune enfant "fait son arbre", celui-ci se  présente généralement comme un chou s'épanouissant pleine page et rassemblant en son large tout ce que l'enfant connaît de ceux qu'il aime .
Cet arbre-là n'est pas encore un arbre généalogique .
C'est approximativement au moment où l'enfant perd ses dents de lait, entre cinq et neuf ans, qu'il pose des questions sur ses origines . Puisant encore à sa source avec naturel, c'est évidemment pour lui le moment idéal pour découvrir les lois vivantes par lesquelles il a reçu son patrimoine .
Autre période favorable : celle qui précède la puberté et ses bouleversements . C'est l'ultime bon moment pour prendre contact sereinement avec ce qui touche aux origines .



COMMENT PERMETTRE A L'ENFANT D'APPROCHER SON ARBRE ,



Permettre à l'enfant d'approcher son arbre c'est lui donner l'occasion de poser des questions sur sa naissance .
Il va le faire à sa façon, dans le désordre, par des détours et avec des prolongements imprévisibles . En d'autre termes, l'adulte doit s'attendre à tout, un tout qui, n'en doutons pas, a du sens pour cet enfant-là .


LES DIFFICULTES PARTICULIERES ?


Il y a des arbres qui se construisent tout seuls, se développant tranquillement dans l'ascendance en énonçant sans mystère noms et prénoms . Il y a des arbres qui murmurent quelques noms à l'oreille et taisent d'autres . Enfin, il y a des arbres muets, parce qu'il y a des enfants dont les auteurs ne sont pas nommés, tout comme il existe des œuvres anonymes . Il s'agit, dans tous les cas, de s'adapter à l'histoire particulière de l'enfant, telle que l'adulte-accompagnant la découvre, pour la remettre en scène au cours du dialogue .


S'ADAPTER A LA SINGULARITE DE CHAQUE HISTOIRE


Toutes les histoires sont singulières mais elles sont plus ou moins simples à raconter .
Pour les histoires complexes, nécessitant un peu plus d'invention pour être racontées par un arbre, nous pouvons les classer ainsi :
  • Les familles recomposées
  • Les adoptions
  • Les transplantations affectives (enfant élevé en famille d'accueil ou foyer)
  • L'arbre muet (enfants né sous X)


TOUT LE MONDE A UN PAPA ET UNE MAMAN


En mettant les enfants en contact avec leur commencement, et les commencements de leur commencement, je gage qu'il viendra aux enfants beaucoup de questions à poser aux grandes personnes . Aux grandes personne de prendre le temps d'y répondre .





Généalogie : recherchez vos ancêtres, publiez votre généalogie, consultez l'état civil ... Trafic Booster Annuaire pro libarticom

http://Fun4Days.Com/?share=164403