dimanche 17 novembre 2013

LES MEDAILLES COMMEMORATIVES DE LA GRANDE GUERRE (1)

Les actes de courage et de bravoure des combattants de la guerre de 1914-1918 ont trouvé leur reconnaissance officielle dans les attributions de la croix de guerre . plus largement, des médailles commémoratives ont été instaurées pour attester de la participation de tous les combattants aux opérations de guerre .
Tous les "poilus" anonymes de la Grande Guerre, qui pouvaient justifier d'une présence minimum de trois mois en zones de combats, ont pu orner leur poitrine de ces décorations dites commémoratives . On peut en trouver dans chaque famille . Mais attention : les rubans de ces médailles portent quelquefois des barrettes indiquant soit le nom d'un pays, soit le nom d'un combat . L'existence de cette barrette est toujours notifiée dans le livret militaire du titulaire .En effet, si les médailles certifient la présence du militaire sur le théâtre d'opération, les barrettes attestent de la participation effective de l'unité du titulaire aux combats cités .



L'ORIGINE DE CES DECORATIONS OFFICIELLES



Ces décorations dites commémoratives ont été créées parfois tardivement, bien longtemps après la fin des hostilités .
La première à prendre en considération est sans nul doute la croix du Combattant, qui est institué par la loi du 28 juin 1930 : c'est l'insigne des titulaires de la carte du Combattant .
On peut citer ensuite la médaille commémorative 1914-1918, créée par la loi du 23 juin 1920 . Elle est conférée à tous les militaires présents sous les drapeaux entre le 2 août 1914 et le 11 novembre 1918, ainsi qu'au personnel de la police, des pompiers et des services de santé des villes ayant été bombardées .
Par la loi du 15 juin 1926 est instituée la médaille des Dardanelles, destinées à récompenser les militaires ayant fait partie du corps expéditionnaire franco-anglais de 1915, qui opéra dans cette région .
Pour la même loi, est instituée la médaille d'Orient destinée aux militaires qui formèrent l'armée d'Orient de 1916 et 1918 .
Enfin, la médaille interalliée de la Victoire est créée dès le 24 janvier 1919, à l'initiative du maréchal Foch qui voulait que tous les combattants de la Grande Guerre appartenant aux différentes nations alliées reçoivent la même décoration .



COMMENT LES RECONNAÎTRE ?



Mise à part la médaille interalliée, les autres décorations portent à l'avers l'effigie d'une république et la mention "République française".
  • La croix du combattant 1914-1918 est une croix de bronze, portant au verso l'inscription "Croix du Combattant" suspendue à un ruban bleu horizon coupé de 7 raies verticales rouges .

  • La médaille commémoratives 1914-1918 est une médaille ronde en bronze portant au revers l'inscription "Grande Guerre 1914-1918", suspendue à un ruban à fond blanc avec 5 raies verticales rouges . Cette décoration peut être complétée sur le ruban par une barrette spéciale "Engagé volontaire".

  • La médaille des Dardanelles est une médaille ronde en bronze portant au revers sur un décor de style oriental la mention "Dardanelles", suspendue à un ruban blanc avec 5 raies verticales vertes .
  • La médaille d'Orient, du même modèle que la précédente, se distingue par son revers qui porte la mention "Orient" et par un ruban bleu clair avec 5 raies verticales jaunes .

  • La médaille interalliée est une médaille ronde en bronze, portant à l'avers l'effigie d'une Victoire ailée et, au revers, l'inscription "La Grande Guerre pour la Civilisation" ; suspendue à un ruban multicolore, composé de 2 arcs en ciel juxtaposés au centre par le rouge .

  • La médaille des blessées militaires s'accompagne presque toujours d'une croix de guerre . Elle consiste en une étoile en émail rouge, entourée d'une couronne mi-feuilles de lauriers, mi-feuilles de chêne, suspendue à un ruban blanc à 7 raies, dont 1 raie jaune et 2 raies bleues . Dans le cas de plusieurs blessures, chacune est représentée par une petite étoile d'émail rouge portée sur le ruban .



UN MEDAILLE PARMI VOS ANCÊTRES ?




Si l'un des vôtres a porté de ces décorations autrefois, elle justifie de sa présence sous les drapeaux pendant la Grande Guerre . Pour en savoir plus, sachez que ces décorations ont fait systématiquement l'objet d'une inscription dans le livret militaire du titulaire et qu'elles ont toujours été accompagnées de précieux renseignements . Il se peut que vous puissiez encore trouver ces documents chez vous, au fond d'un tiroir . Si vous souhaitez en savoir plus, l'administration centrale des Archives militaires, sera en mesure de vous communiquer les états signalétiques et de services de votre ancêtre, mais vous ne pourrez les interroger qu'en justifiant de votre filiation directe avec le militaire sur lequel vous cherchez des informations .






.


                                   REMISE DE DECORATIONS DANS LA COUR DES INVALIDES A PARIS




                       CROIX DU COMBATTANT       MEDAILLE COMMEMORATIVE 1914-1918 (AVERS/REVERS) 





 
 
                MEDAILLE DES DARDANELLES (AVERS/REVERS) 
 
MEDAILLE , D'ORIENT, MEDAILLE INTERALLIEE (AVERS/REVERS), MEDAILLE DES BLESSES
 
 MILITAIRES










Généalogie : recherchez vos ancêtres, publiez votre généalogie, consultez l'état civil ... Trafic Booster Annuaire pro libarticom


http://Fun4Days.Com/?share=164403