dimanche 2 mars 2014

LA NUMEROTATION D'UNE GENEALOGIE ASCENDANTE

Deux parents, quatre grands-parents, huit arrière-grands-parents ... Le nombre d'ascendant croît de façon si exponentielle qu'un généalogiste éprouve rapidement le besoin de les repérer autrement que par leur nom . La numérotation Sosa-Stradonitz est plus universelle . 
Toutes les généalogies publiées utilisent cette numérotation , ainsi que toutes celles disponibles ou échangées sur Internet . Les logiciels de généalogie ont construit autour d'elle leur architecture . Enfin, les associations de généalogie demandent en général à leurs adhérents une "liste éclair", c'est à dire leur ascendance sous forme de liste numérotée en Sosa-Stradonitz .



COMMENT NUMEROTER SES ANCÊTRES ? 


La méthode Sosa-Stradonitz est extrêmement simple . On donne un numéro différent à chaque ancêtre direct . On numérote 1 celui dont on part . Tous les ancêtres masculins porteront un numéro pair, tous les ancêtres féminins un numéro impair . Le père d'un personnage de l'arbre, où qu'il soit, porte toujours un numéro double de celui de son fils ou de sa fille ; la mère le double = 1 .
Dans votre arbre, où vous êtes le numéro 1, votre père reçoit donc le numéro 2, votre mère le 3 . Votre grand-père maternel reçoit le 4 et son épouse le 5 . Votre grand-père maternel le 6 et votre grand-mère maternelle le 7, etc ... 



UNE UTILISATION UNIVERSELLE 


Ce langage chiffré connu de tous les généalogistes permet d'échanger des informations sans aucune erreurs d'interprétation possible . Si on vous parle de l'ancêtre 169, vous savez qu'il s'agit d'une femme, épouse du 168, mère du 84, lui-même père du 42, lui-même père du 21 qui est la mère du 10, le 10 étant l'un des arrières-grands-pères de votre interlocuteur ...Vous vous habituerez vite à cette petite gymnastique des chiffres . Et il vous sera rapidement beaucoup plus facile de parler à un cousin de votre ancêtre commun n)169 que de devoir lui dire qu'il s'agit de l'arrière arrière arrière-grand-mère de sa grand-mère paternelle ! La langue française peut, bien sûr, traduire cette numérotation d'ascendance, mais avec des difficultés dans l'expression et dans la compréhension .
La numérotation Sosa-Stradonitz est également reportée sur la plupart des arbres et tableaux de travail à compléter, comme sur les fiches d'ascendance récapitulatives . Comme aucun arbre ne peut tenir sur une feuille de format A4, cela vous permet de multiplier les fiches récapitulatives en sachant toujours parfaitement, grâce au numéro, quel est le lien qui vous rattache aux ancêtres mentionnés sur une feuille précise, aussi éloignés soient-ils dans l'ascendance . 


UN EXEMPLE 


Vous souhaitez échanger des éléments succincts sur la généalogie de René Coty avec un correspondant . La numérotation Sosa-Stradonitz vous permet de faire court et de transmettre les éléments sans risque d'erreur .
Le numéro 1 est ici le président lui-même : 
1- René Coty (1882-1962)
2- Arthur Coty (1849-1915), marié en 1878
3- Blanche Sence (1855-1933)
4- Benjamin Coty (1822-1868)
5- Nelly Huraut 
8- Jean-Baptiste Coty (1785-1862)
9- Marie-Elisabeth Bénard
10- Michel Huraut (1798-1858)
11- Marie-Victoire Orange (1789-1859)
16- Julien Coty (1741-1808)
17- Angélique-Rose Malandain 
32- Jean Coty
33- Jeanne Hermerel 
Avec la numérotation Sosa-Stradonitz, vous avez pu écrire tout ce que vous connaissiez ligne à ligne, en laissant visibles vos lacunes : il manque par exemple l'ascendance de la mère du président (n°6 et 7 puis 12 à 15 et 24à 31) et de son arière-grand-mère paternel (n°18 et 19) ainsi bien sûr que toutes les branches supérieures au n°33. 
Le tableau ci-dessus donne les mêmes informations sous forme de schéma . 


PAS D'ECART 


La numérotation Sosa-Stradonitz est figée par sa construction . Pas question de prendre des libertés qui n'auraient d'autres résultats que de tout embrouiller . Si vous découvrez, par exemple, dans votre arbre un enfant abondonné, les numéros de ses ascendants ne pourront jamais être attribués à qui que se soit . Tant pis : les numéros restent "blancs" et ne doivent pas être donnés au premier ancêtres connu suivant . 
Autre cas : si vous descendez plusieurs fois d'un même couple, il se retrouve logiquement avec plusieurs nuléros Sosa-Stradonitz . Pas question d'en enlever . 
















Généalogie : recherchez vos ancêtres, publiez votre généalogie, consultez l'état civil ... Trafic Booster