samedi 4 avril 2015

L'ARTISANAT DES TRANCHEES

SE BATTRE CONTRE L'ENNUI



Dans ces tombes à ciel ouvert que sont les tranchées, la violence est extrême et la vie des poilus est un abominable cauchemar . La peur, la mort et l'insalubrité règnent . Mais la guerre de position est aussi ponctuée par l'attente de l'assaut, et celle-ci peut dure des jours, parfois des semaines entières . les poilus doivent alors se battre contre un fléau pernicieux : l'ennui . Ils s'occupent pour se créer un quotidien et fabriquent toutes sortes d'objets avec ce qu'ils ont . Les soldats sont des paysans, des ouvriers, des artisans et sont habiles de leurs mains . certains se livrent à la confection de bijoux, gravent sur les douilles d'obus, sculptent des coupe-papier ...Grâce à l'artisanat, certains retrouvent leur métier, d'autres confectionnent des objets usuels, enfin quelques-uns subliment le quotidien . Grâce aux lecteurs du Progrès, nous avons eu accès aux créations de poilus faites dans les tranchées . 












































Création d’entreprise