mercredi 18 septembre 2013

UNE HISTOIRE RETROUVEE

Si le travail de recherche de filiation est évidemment essentiel, il faut néanmoins le compléter par une seconde étape, sans doute plus passionnante encore . Après avoir retrouve nos ancêtres, tentons de reconstituer leur passé, chacun de nous étant le résultat provisoire et unique d'une longue série d'histoires définitives et collectives ....


512 AÏEUX


Une fois tous les actes retrouvés, lus, analysés retranscrits, le généalogiste a achevé la première étape de son travail . Il connaît à présent tous ses quartiers paternels et maternels : 16 trisaïeux, 32 quatrièmes aïeux, et leur 64 parents, 128 grands-parents, 256 bisaïeux, 512 trisaïeux . Il est par conséquent devant toute une série de feuilles A4, manuscrites ou tirées sur imprimantes ; cela n'a guère d'importance : elles sont toujours reliées entre elles par du ruban adhésif tant est devenu large le tableau, même s'il n'est jamais très haut : dix, quinze, voire vingt générations, c'est un maximum . A raison de 3 générations par siècle, cela représente six siècle e conduit le généalogiste aux années 1400 .

Mais cette foule de cases remplies d'un no, d'un prénom, d'une date de naissance et d'une date de décès, reliées à une autre case (celle du conjoint) par un trait qui passe sous la date de leurs noces, n'offre de la généalogie qu'un schéma très réducteur et quelque peu stérile . Rechercher ses ancêtres, c'est vouloir en savoir encore plus .



UN PASSE RECOMPOSE



D'autres sources vont alors permettre d'aller plus loin, d'enrichir la recherche et de faire ressurgir le passé . Il faudra, par exemple, rechercher dans les minutes notariales ce que possédaient les ancêtres : les terres, les meubles, et ce à travers les dots des filles, les testaments, les inventaires après décès . Les recensements militaires donneront la taille des hommes, la couleur de leurs cheveux et de leur yeux, de leurs sourcils, leurs signes particuliers, leur niveau d'instruction . Les recensements livreront l'instantané d'un village à une époque donnée . Les archives religieuses dresseront de longues listes de confirmés, de communiants, de mariés de l'année, de notables rencontrés lors de visites pastorales .. C'est ces sources de renseignements que nous voulons maintenant nous intéresser .

C'est grâce à elles, qu'à ce moment-là, celui ou celle qui figure dans une case au-dessus de deux dates n'est plus simplement "un ancêtre", mais redevient ce qu'il était avant nous et comme nous : un être de chair et de sang . Replacé dans son village, dans son quotidien, dans son monde, dans son contexte, il ressuscite pour être à nouveau une parcelle d'éternité .




 
 
 
                      Toile de Watteau (1684-1721), un notaire dresse le contrat de mariage d'un jeune couple 


D'après un article de Larousse de la généalogie











Généalogie : recherchez vos ancêtres, publiez votre généalogie, consultez l'état civil ... Trafic Booster Annuaire pro libarticom