lundi 22 décembre 2014

LES ANIMAUX, HEROS OUBLIES

SANS LES CHEVAUX POUR TRACTER L'ARTILLERIE, SANS LES CHIENS MESSAGERS OU LES PIGEONS VOYAGEURS, ET SANS LE RENFORT DES MASCOTTES, LA GRANDE GUERRE N'AURAIT PAS ÉTÉ LA GRANDE GUERRE 




LES CHEVAUX 


Ils ont moins servi à la cavalerie -les tranchées empêchaient de charger - qu'à la traction (artillerie, infanterie...) Onze millions d'équidés ont été enrôlés dans tous les camps . Les besoins étaient tels que Français et Britanniques ont dû acheter des chevaux aux États Unis dès l'automne 1914 



LES PIGEONS VOYAGEURS 



On estime leur nombre à 200 000 . Ils portaient des messagers et étaient parfois équipés d'appareils photos espions, ce qui en faisait la cible des tirs ennemis . Pour qu'un pigeon aille d'un point A à un point B, on enfermait son conjoint ou sa conjointe au point B . Comme il est très fidèle, le pigeon voyageur du point A faisait tout pour retrouver l'autre animal . 



LES CHIENS 


Dès 1910, des chiens sanitaires sont dressés pour retrouver les blessés sur des fronts de plus en plus étendus . Les Allemands pratiquent ce dressage à grande échelle ; les Français le font de façon plus modeste . La France abandonne leur usage en 1915 . Pas l'Allemagne, et encore moins l'Autriche-Hongrie qui en a besoin sur le front alpin . Côté allemand, on estime qu'un chien a sauvé trois blessés par an . Les chiens messagers, plus ou moins dressés, ont été davantage sollicités pour porter des messages écrits ou même des munitions jusqu'à des points de ravitaillement, aussi bien par les Allemands que par les Français et les Britanniques . Au total, environ 100 000 chiens ont été mobilisés sur tous les fronts . 


LES MASCOTTES 


Des animaux exotiques se trouvaient parfois à l'arrière des tranchées : dromadaires, kangourous ou perroquets . C'était surtout le cas, par tradition, dans les armées de l'Empire britannique . Ces mascottes, reconnues par la hiérarchie militaire, étaient par là pour le moral des troupes .









                           Pigeon militaires, extrait de l'album photo de la Grande Guerre








Création d’entreprise